Les Parcs sont nés en septembre 1966 lors des journées de Lurs en Provence qui commençaient ainsi :

« La protection de la nature et des espaces libres n’est pas seulement affaire de générosité ou d’esthétique, c’est une affaire de survie » (Raymond Marcellin, Ministre délégué auprès du Premier ministre). Un territoire, à dominante rurale, peut être classé “Parc naturel régional” s’il présente des paysages, des milieux naturels et un patrimoine culturel de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. »

Un Parc naturel régional est régi par les dispositions duCode de l’environnement. Il s’organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine naturel et culturel. Il doit s’engager à mettre en œuvre des actions en lien avec les 5 missions définies par Décret :

la protection et la gestion du patrimoine naturel et culturel, notamment par une gestion adaptée des milieux naturels et des paysages ;

l’aménagement du territoire, en contribuant à la définition et l’orientation des projets  d’aménagement ;

le développement économique et social, en animant et coordonnant les actions économiques et sociales pour assurer une qualité de vie sur son territoire ; les Parcs soutiennent les entreprises respectueuses de l’environnement qui valorisent ses ressources naturelles et humaines ;

l’accueil, l’éducation et l’information du public. Les Parcs favorisent le contact avec la nature, sensibilisent les habitants aux problèmes environnementaux ;

l’expérimentation et la recherche. Les Parcs contribuent à des programmes de recherche et ont pour mission d’initier des procédures nouvelles et des méthodes d’actions.

Il existe aujourd’hui 48 Parcs naturels régionaux.